Votre courtier en financement FINANCIEREMENT PARLANT dresse un bref bilan de l’année écoulée.


2014 ou l’année de tous les records pour les banquiers : Votre courtier en financement FINANCIEREMENT PARLANT dresse un bref bilan de l’année écoulée.

Voilà comment, quand les banquiers rigolent, les courtiers en financement s’agacent et s’énervent.

Toutes les conditions ont été réunies pour réaliser d’importantes économies, tant sur un financement que sur une renégociation de prêt. Pour autant, les déceptions se sont enchaînées ; déception des clients face à des banquiers surchargés, désorganisés, qui en ont oublié les enjeux commerciaux de la relation client ; déception des courtiers en financement, qui a vu le nombre de dossier refusés, augmenter. Les conditions d’attribution des prêts se sont restreintes, il est donc important désormais de comprendre les pré-requis des banquiers :

  • Le prêt ne peut pas financer les frais, il faut donc que les emprunteurs considèrent un apport à hauteur des frais (dossier, notaire, garantie)
  • La capacité d’endettement se calcule en incluant tous les prêts existants
  • L’ancienneté dans l’emploi requise de préférence, doit être supérieure à une année
  • Le PTZ et l’éco-PTZ sont des enveloppes encadrés par l’état, que le banquier va étudier mais pour lesquelles les validations définitives resteront du ressort de l’Etat.