Choisir son assurance emprunteur selon vos critères CCSF : un face à face avec votre banquier souvent compliqué


Choisir son assurance emprunteur selon vos critères CCSF : un face à face avec votre banquier souvent compliqué : votre courtier en crédit immobilier FINANCIEREMENT PARLANT vous accompagne dans vos démarches.

La loi HAMON donne désormais 12 mois à un emprunteur immobilier pour résilier le contrat d’assurance qu’il a souscrit en même temps que le prêt et proposer à la banque un contrat à garanties équivalentes. Le prêteur doit toujours motiver son refus par écrit. En outre, le prêteur ne peut exiger aucun frais supplémentaires, ni modification de taux.

Petit bémol toutefois, depuis le 1er octobre 2015, le prêteur a obligation de formaliser l’entretien qui aborde le sujet de l’assurance de prêt, en complétant un recueil de données, présentant également les 11 points choisis parmi la liste des critères du CCSF, caractéristiques des garanties proposées par son contrat.

Il parait alors opportun de confier votre recherche de financement à un courtier en crédit immobilier, afin qu’il recherche non seulement les meilleures conditions pour votre projet mais qu’il négocie d’emblée l’adhésion à une assurance emprunteur qui répondra à votre situation et aux garanties de base du prêteur.

Le choix du contrat assurance emprunteur est également primordial pour les retombées patrimoniales qu’un sinistre impliquerait et que le banquier négligera d’envisager. Confier la recherche de financement à un courtier en crédit immobilier mais aussi à votre Conseil en gestion de patrimoine permet d’optimiser le financement mais aussi l’avenir patrimonial.